Sur les hauteurs, le château en ruines dit « château des Moines » est un édifice fortifié qui servit de refuge aux religieux pendant les périodes de trouble jusqu’au XVIIe siècle. Le village médiéval possède de nombreuses maisons gothiques.

Le Château a été construit quelques siècles après l’Abbaye de Cruas (804 av. jc) sur une colline dominant le village médiéval. 
Les moines décidèrent dès le XIe siècle de construire une chapelle annexe en raison des dégâts engendrés par les débordements du torrent le Crûle qui inondaient l’église de boue et de graviers. Les moines allèrent ainsi s’établir en haut de la colline au XIIle siècle : c’est à ce moment que les remparts sont édifiés pour protéger le village. Les murs de la chapelle furent surélevés au XIVe siècle. De nouvelles extensions sont réalisées au cours des siècles qui suivent et les remparts sont déplacés. Aux catastrophes naturelles s’ajouta la guerre civile à la fin du XVe siècle qui incita les moines à se protéger.

L’ensemble du domaine se compose du château, de sa chapelle inférieure, avec l’aile abritant la petite chapelle, la courtine du front nord, et la tour carrée : ils font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 3 septembre 1912.

Toujours occupé par des moines, le Château des Moines constituait alors une puissante forteresse.